Sections
 
You are here: Home Collections Département du Verre

Département du Verre

vase "les souffleurs"Il faut remonter à la fin du XIXe siècle pour retrouver l’origine de la fondation de cette institution, lorsque Alfred Baar, président du Tribunal de Commerce de la Ville de Liège, commence à assouvir une passion immodérée pour l’art verrier. Il se procure un grand nombre de pièces de verrerie, parcourant les salles de vente liégeoises ou étrangères, et entretenant des relations privilégiées avec plusieurs antiquaires et commerçants de renommée internationale. Alfred Baar parvient à se constituer une collection exceptionnelle de verres datant de l’Antiquité jusqu’au XIXe siècle.


Après sa mort en 1907, son fils Armand continue d’enrichir le patrimoine verrier dont il a hérité, et se livre à un véritable travail de conservateur. Il répertorie les pièces, les dessine, les numérote, établit des comparaisons, des regroupements, ainsi qu’une fiche spécifique pour chaque objet. Il en arrive à rédiger une histoire de la verrerie, écrit plusieurs ouvrages ou articles, donnant à sa collection une renommée internationale.

 

vase massif en verre clair doublé rougeEn 1942, au décès d’Armand Baar, la collection compte plus de 2400 verres issus de divers pays avec, comme points forts, les verres liégeois, vénitiens ou réalisés à la façon de Venise, anversois, hollandais, ainsi que le cristal de Bohême et d’Angleterre. En 1946, Madame Baar, ainsi que son mari le désirait, met en dépôt la collection au Musée Curtius. La Ville de Liège l’achète six ans plus tard.

  

Hélène Van Heule, conservatrice des Musées d’Archéologie et d’Arts décoratifs avait étudié l’histoire de l’art verrier, en ayant bénéficié des « leçons » d’Armand Baar. Considérant que cette formidable collection était promise à un bel avenir, elle parvient à rendre la section indépendante, la Ville de Liège lui attribuant le titre de Musée du Verre en 1959. Dans les décennies qui suivent, le conservateur Joseph Philippe enrichit ce trésor verrier en achetant des pièces des XIXe et XXe siècles, orientant également ses acquisitions vers l’art contemporain. Fort des relations qu’il entretenait avec les dirigeants des Cristalleries du Val-Saint-Lambert, il rassemble un grand nombre d’objets permettant de retracer toute l’histoire de la plus grande manufacture verrière belge.


calice en verre noirPlusieurs expositions de prestige sont organisées à la fin des années 1990 et au cours des années 2000, comme « Le verre de Venise, ses origines, son rayonnement » et « Le verre dans tout son éclat » présentées avec succès dans de nombreux pays (Japon, Roumanie, Turquie, Italie, France, Belgique, Finlande).

 

Actuellement, il s’agit d’une des plus prestigieuses collections mondiales, riche d’environ 10.000 pièces. Brillance, couleurs, et formes originales attireront les regards amateurs et éclairés des visiteurs.

 

coupe "moscou" 

 

 

 

 

 

Document Actions